Vélo pliant et Transports Publics (Train, Bus, Tramway)

Cet article a été mis à jour en Juin 2017. Ces informations sont susceptibles d’évoluer. N’hésitez pas à contacter les transports en commun de votre ville pour plus amples informations.

Le principal avantage du vélo pliant est qu’il est transportable facilement. C’est le complément idéal des transports en commun pour tous types de déplacements : travail, loisirs, vacances.

Un vélo pliant est-il autorisé dans les transports collectifs ? La réponse théorique est oui, car il est considéré comme un bagage à main.

Vélo pliant et trains SNCF

Un vélo plié ou démonté peut être transporté gratuitement dans les trains français (TGV, Ter, Corail et autre) sous deux conditions :

- Le vélo doit être emballé dans une housse souple ou rigide ou dans un carton,

- Le vélo ne doit pas dépasser les dimensions suivantes : 120x90x60 cm.

Dans la pratique il est toléré que le vélo pliant ne soit pas emballé dans une housse.

Plus d’informations sur velo.sncf.com

Vélo pliant et les transports en commun

Dans les transports collectifs urbains ou interurbains (lignes de cars…), le vélo pliant et plié est considéré comme un bagage à main. Il est donc potentiellement autorisé de l’emporter sans avoir à supporter de coût supplémentaire.

Néanmoins, dans certaines villes, les vélos même pliés, ne sont pas autorisés.

Voici la liste des réglementations concernant les vélos pliants dans les transports en commun des principales métropoles françaises :

Bordeaux

Sur le réseau bordelais TBM, les vélos pliants sont admis dans les bus et le tramway, sans restriction, à condition de le plier et de respecter les autres usagers .

Clermont-Ferrand

Sur le réseau T2C, les vélos pliables sont acceptés dans le tramway, à raison d'un vélo maximum par rame, excepté du lundi au samedi de 7h à 9h et de 16h à 19h.

Ils sont interdits dans les bus.

Lille

Sur toutes les lignes de Transpole, les vélos pliables sont admis, à condition d'être pliés.

Lyon

Dans les transports TCL, les vélos pliables et non pliables ne sont autorisés sur aucune ligne.

Montpellier

Sur les lignes de la TaM, le vélo pliant est accepté uniquement dans le tramway, plié, et si possible dans une housse.

Marseille

Sur les lignes RTM, les vélos pliants ne sont pas mentionnés dans le règlement. Les conseillers du réseau précisent que vous pouvez emporter votre vélo pliable, mais que le chauffeur peut vous refuser l’accès à une ligne, s’il estime que cela peut gêner.

Nantes

Sur les lignes TAN, seuls les vélos Cyclotan et les petits vélos pliants sont acceptés dans le tramway, le bus et le Busway sans limitation horaires. Si le vélo pliant n'a pas de courroie, il doit être protégé dans une housse.

Pour les autres vélos pliants, sans housse, ils sont acceptés tous les jours avant 7h et après 19h.

Nice 

Sur le réseau Ligne Azur, les vélos pliables sont autorisés sur toutes les lignes, à condition d’être pliés.

Paris

La RATP n’autorise pas les vélos pliants dans le Métro, les Bus, les Tramways et le Funiculaire de Montmartre, à l’exception de :

- La ligne 1 du Métro, le dimanche et les jours fériés, jusqu’à 16h30.

- Le RER : il est possible de transporter un vélo plié, et de l’emmener dans des correspondances de ce réseau (RER A,B,C,D et E).

Rennes

Sur toutes les lignes du réseau STAR, bus et métro, les vélos pliables sont admis, pliés à toute heure de la journée.

Strasbourg

Dans les transports en commun CTS, un vélo pliant peut être autorisé dans les bus et les tramways, à la seule condition qu’il soit plié et rangé dans une housse.

Toulon

Sur le Réseau Mistral, tous les vélos, y compris les pliables ou non, sont interdits à bord des transports en commun.

Toulouse

Selon le règlement de Tisseo, les vélos pliables sont autorisés à bord du métro, du tramway et des lignes de bus, s’ils sont pliés et de ne gênent les autres voyageurs, et ce, à toute heure de la journée.

Tours

Sur le réseau FilBleu, les vélos pliants sont autorisés, pliés, dans les bus et le tramway. Attention cependant, la priorité est aux usagers.